Defi : l’organisme de soutien à la mode fixé sur son…

Après plusieurs mois d’incertitude, l’organisme de soutien au développement de l’habillement tricolore connaît l’ampleur de sa coupe de budget pour cette année. Sur les 10 millions d’euros collectés auprès des entreprises du secteur via la taxe affectée, 9,381 millions iront au Defi en 2019. Mais une nouvelle forme de menace plane désormais sur les budgets à venir.

https://fr.fashionnetwork.com/news/Defi-l-organisme-de-soutien-a-la-mode-fixe-sur-son-budget-2019,1052894.html#.XC9wN-RFf8s

Publicités

Kenzo Takada : « Je pense avoir apporté la liberté dans la…

Kenzo Takada, 79 ans, le plus célèbre des créateurs japonais dont l’oeuvre fait l’objet d’un livre sorti mercredi, se targue d’avoir contribué à fleurir et libérer la mode française. Celui qui s’est retiré du monde de la mode en 1999 avoue dans un entretien à l’AFP éprouver une certaine nostalgie de ses années de création.

https://fr.fashionnetwork.com/news/Kenzo-Takada-Je-pense-avoir-apporte-la-liberte-dans-la-mode-,1035509.html#.W-642eRFf8s

Aatise mise sur la mode…

Pour Heide Baumann et Julia Schena, respectivement ingénieure textile et communicante dans la mode, créer Aatise était une nécessité. « J’ai d’abord pris conscience des problématiques écologiques et responsables dans ma consommation de nourriture, puis dans les cosmétiques, avant d’arriver aux vêtements. En tant qu’attachée de presse pour une enseigne de l’industrie du textile, j’ai eu l’impression que je ne pouvais plus continuer à faire mon métier de la même façon », explique Julia Schena. En novembre 2017, elle lance avec sa comparse, la première campagne Ulule d’Aatise, une marque éco-responsable et produite en France.

https://fr.fashionnetwork.com/news/Aatise-mise-sur-la-mode-participative,1030382.html

Nicolas Lecourt Mansion se joue des genres avec sa…

A 25 ans, Nicolas Lecourt Mansion a eu envie « de remettre les mains dans l’organza », et bien lui a pris ! Diplômé de l’Atelier Chardon Savard en 2016, le talentueux styliste a lancé sa marque début 2018 en reprenant le fil avec sa collection de fin d’école. Présentée lors de la dernière Fashion Week parisienne au sein de Designers Apartment, le showroom promu par la Fédération de la haute couture et de la mode qu’il a intégré cette saison, sa collection pour le printemps-été 2019 aux looks couture hyper-colorés n’est pas passée inaperçue.

https://fr.fashionnetwork.com/news/Nicolas-Lecourt-Mansion-se-joue-des-genres-avec-sa-couture-flamboyante,1028611.html#.W-Gvs-RFf8s

Andreas Schmeidler, président de Tsum, est…

Le manager milanais Andreas Schmeidler s’est éteint dans la nuit du 3 novembre à l’âge de 53 ans, des suites d’une longue maladie. Président du grand magasin Tsum à Moscou, l’homme d’affaires s’était notamment illustré dans le monde de la mode en tant que directeur du site de ventes événementielles Vente-privée.com en Italie.

https://fr.fashionnetwork.com/news/Andreas-Schmeidler-president-de-Tsum-est-decede,1031574.html#.W-BZkeRFf8s

« Histoire des modes et du vêtement », la nouvelle Bible…

Les éditions Textuel s’apprêtent à sortir une nouvelle Bible de la mode. Intitulé Histoire des modes et du vêtement du Moyen Âge au XXIème siècle, cet ouvrage de 504 pages et 440 images sera en librairie à partir du 7 novembre 2018 au prix de 55 euros. Dirigé par Denis Bruna, docteur en histoire à la Sorbonne et conservateur en chef du musée des Arts Décoratifs, et Chloé Demey, responsable du pôle Editions et images du musée des Arts Décoratifs, ce livre a été publié avec le soutien du Centre national du livre, des Galeries Lafayette et de la maison Hermès.

https://fr.fashionnetwork.com/news/-Histoire-des-modes-et-du-vetement-la-nouvelle-Bible-des-passionnes-,1024771.html#.W-BWfORFf8s

Mif Expo, le salon made in France revient…

Avec 500 exposants et 60 000 visiteurs attendus, la septième édition du Salon du Made in France veut faire encore mieux que la précédente. Elle se tiendra du 10 au 12 novembre 2018 au parc des expositions de la Porte de Versailles et rassemblera marques, fabricants et acteurs de la production française. Ce salon est ouvert au grand public. L’entrée est gratuite sur préinscription et coûte 10 euros sur place. Une somme remboursée dès le premier achat effectué auprès des exposants.

https://fr.fashionnetwork.com/news/Mif-Expo-le-salon-made-in-France-revient-mi-novembre-a-Paris,1030196.html#.W9xUFuRFf8s